Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 18:39

(Sur le mont Bois-Hauteur de mon quartier, prise de vue)

Rèl la pete blayi
Sonnen kònen zòrèy
Vle kreve pete depatcha tout tenpan

"Le cri bouillonne partout
Vibre les oreilles
Veut détuire tous les tympans"

Rèl koulè lespwa
Toudisman lavi
Lavi deboutonnen lanmò
Lanmò deboutonnen lanmò
Yon dividal zèklè zetwal
K'ap chire dechire orizon
Nan mwel tèt
Yon jèn ayisyen natifnatal
Devan yon peyi chifonnen
Maltrete kokobe
Ki sèmante pou l' viv.

"Cri aux couleurs de l'espoir
Vertiges de la vie
La vie conduit à la mort
La mort conduit à la mort
Les scintillements des étoiles
Déchirent l'horizon
Les rêves
D'un jeune haïtien natifnatal*
Face à son pays maltraité
Chicata*
Déchiqueté
Qui fait un serment pour la vie."

Remarques.- Les couplets entre guillemets traduisent ceux écrits en créoles.



Jean Frantz PHILIPPE

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

Jocelyn DEWASH 09/10/2009 23:36


c'est réussi ton texte "Rèl la pete blayi!". Tes photos sont aussi géniales.
Mes félicitations.

Ton ami, Jocelyn.


Philippe,Jean Frantz 10/10/2009 00:50


Merci mon ami.
Cmnt va ton équipede Football?
 Ton ami, Jean Frantz


Association AJAFRE 09/10/2009 23:16


Tu dis vrai. Mais, tu sais que nous pouvons changer tout ca. Haïti n'est qu'un pays. C'est à nous ses fils, les haïtiens, de redresser la barque de notre terre.
Toutes mes félicitations.
Continue ainsi.


Philippe,Jean Frantz 10/10/2009 00:47


Je suis d'accord. Mais regroupons-nous pour mieux agir.

Amitiés!


Brigitte Lascombe 07/10/2009 10:40


C'est magnifique comme ça mélé de "créole".Elle est vraie ta poésie comme le cri de tes ancêtres.Je suis contente de pouvoir te lire car l'accés à ton blog était bloqué par une page réservée aux
adultes.
Bises!


Philippe,Jean Frantz 10/10/2009 00:41


J'avais vu aussi cette page qui bloquait mon blog. J'espère que c'est pareille maintenant.
Merci pour tes remarques. Je suis très fier de toi comme amie.
Prends bien soin de toi

Bises!


">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...