Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 01:39

Yola-20Joseph-20Touchette-1-.JPG

Bonjour,
  
Le faire-part de décès de Yola Joseph Touchette est paru ce matin dans la Voix de l'Est de Granby.

 
Il y a aura une célébration en son honneur à l'église Saint-Joseph sur la rue Laurier, coin Boulevard Leclerc, près de l'hôpital de Granby, le mardi 28 décembre à 14h30. 

 
Merci de transmettre cette info à ceux qui l'ont connue et aimée.

 
Vous trouverez, en fichier joint, une photo de Yola prise lors de la journée culturelle dans le cadre du Printemps des Poètes ainsi qu'un hommage rédigé par son amie Anny Schneider, "Un ange des Caraïbes est passé par ici".
  
Anny Schneider

Auteure et Herboriste, 

Shefford

450-375-0970

 

Diane Dxxx

info@dianedescoteaux.com

www.dianedescoteaux.com

  

N.B. Toutes nos condoléances à son époux Germain et à toute sa famille; puissent-ils trouver le courage nécessaire pour traverser cette dure épreuve de la perte d'un être cher. Pour ceux et celles qui voudraient transmettre un message de sympathie à la famille, voici le courriel : germainetyolatouchette@hotmail.com Merci. dd

 

 


Un ange des Caraïbes est passé par ici — Hommage à Yola Joseph Touchette

 

« Chacun peut mourir demain matin, et sans raison. D’un point de vue sentimental, la plupart éprouvent un très vif désir de vivre, en particulier à Noël. Et pourtant… » G.K. Chesterton

 

Dimanche dernier, le 19 décembre 2010 à l’heure de la messe, notre amie Yola Joseph Touchette, nous a quitté pour des cieux plus cléments. Elle nous manquera beaucoup.

 

Femme de toutes les causes louables, présente sur tous les fronts depuis plusieurs décennies à Granby, tous ceux qui l’ont connue se souviendront d’elle pour longtemps, et pas juste parce que c’était une femme de couleur très colorée. SERY, l’Association Culturelle des femmes de Granby, le choeur Yamaska, Boréart, Québec–France et enfin, comme fondatrice du Collectif des poètes de la Haute-Yamaska, notre Yola n’avait pas son égal pour galvaniser les gens et fouetter les troupes, sans pour autant négliger les tâches les plus humbles.

 

Femme de cœur et de parole, espèce rare de nos jours, elle était toujours prête à ouvrir sa porte et son cœur à qui voulait bien s’attarder devant sa singulière personnalité.

 

Je me souviendrai longtemps de ce souper philosophique spontané chez elle à minuit passé, après un récital de poésie avec un grand poète haïtien, Mérès Weche et la reine du haïku québécois, Diane Descôteaux. Ah Yola! Tant touchée par les malheurs d’Haïti, sa patrie d’origine, elle s’est évidemment investie au maximum dans des levées de fond pour la cause, malgré la maladie qui montrait déjà ses terribles signaux dévastateurs.

 

Famille d’accueil pour des handicapés mentaux sévères durant plus d’une décennie, partout, toujours, Yola a donné son maximum et mérite bien des hommages. Derrière toute grande dame, il a un homme qui l’appuie et à Germain, son exemplaire compagnon de tous les instants, nous exprimons nos regrets et partageons un peu de son immense peine, sans oublier  leurs belles filles, Cynthia et Magali et les nombreux amis de cette merveilleuse famille.

 

Yola Touchette se distinguait  aussi par sa classe, sa dignité, son rire et sourire adorables, sa détermination et son ouverture d’esprit à tous, qu’ils fussent rappeurs, slameurs ou poètes balbutiants du dimanche, avec elle, chacun avait sa chance.

 

Ah! Yola, éternelle romantique, puissiez-vous enfin connaître l’agapé sans limites, et n’oubliez pas de nous envoyer de là-haut, mêlées aux flocons, quelques édifiantes bribes d’amour céleste et de poésie signifiante, car nous-mêmes et ce monde en avons bien besoin!

 

 

Anny Schneider, Shefford

 

 

PS : Avant de partir, Yola m’a fait promettre que la poésie ne disparaîtrait pas avec elle de la scène granbyenne mais seule, je n’y suffirais pas. SVP, le collectif des poètes a besoin de relève.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Articles divers
commenter cet article

commentaires

">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...