Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 16:55

 

IMAG0015.JPG

L'image n'est pas de bonne qualité

 

Dans une ambiance de plus conviviale, les dix-sept participants présents à la deuxième séance de l’atelier d’écriture poétique qu’organise l’Association Culturelle de Constellations (ASSOCC) au Collège des Cadres Évangéliques de Frères ce samedi 22 septembre 2012 étaient vraiment aptes à apprécier et à en profiter amplement du génie que l’animateur a pu fait montre une fois de plus. Comme nous aimons l’appeler à ASSOCC, ce jeune et talentueux poète Webert CHARLES n’arrête pas de nous impressionner. Avec son style très particulier, cet éloquent poète nous a fait parcourir avec satisfaction notre inconscient pour créer des images. Vous verrez un peu plus loin comment ça a été au niveau de la création dans cet atelier sur l’écriture automatique.

 

A présent souffrez que nous vous faisons un bref résumé de ce deuxième atelier d’écriture poétique. Il est dans le XXème siècle avec nous. Sa phrase synthétique : « Au XXème siècle l’image est devenue prépondérante dans la poésie » nous l’avons considéré comme chapeau pour faire un résumé succinct de son captivant exposé. Il nous a parlé du mouvement surréalisme qui est un mouvement littéraire et artistique du début du XXème siècle, caractérisé en particulier par un langage automatique et des images oniriques, Larousse, édition 2006. Après avoir nous présenté brièvement quelques tenants du mouvement surréalisme notamment André Breton, Paul Eluard, Robert D., Raymond Q., Aragon, Mallarmé, Lautréamont, Rimbaud …, il nous aide à explorer notre inconscient pour créer.

 

Apprécions à présent quelques textes pris aléatoirement des œuvres des participants présents à la deuxième séance de l’atelier sur l’écriture automatique:

 

  1. A.     L’écriture automatique :
  • La vie est dure comme le pénis

Vivre dépendre d’une chose c’est le ténèbre

La vérité ce n’est pas seulement la lumière

Plutôt le péché dans les sens variables.

                                                Dimitrov ALCIDE

  • Mots, Maux, Mo

J’aimerais bien savoir lequel

Choisir pour écrire mon poème

Semble que je vais prendre

Un pot et la lettre M

Ce serait plus chou

Ou plus chouette

Je ne sais pas.

                                                Fedna P.

 

  • Il n’est ni blanc ni noir

Et pourtant il fut un œuf

Sortant dans le vagin d’une tunnelle féminine

Il prit goût à la vie

S’accrochant à voler les bienfaits de la nature

Grandit sous une masse de terre encadrée

Il s’explose sous la jupe du vent

Pou pouvoir voler de ses propres ailles

Enfin il pèse sur le bouton de la vie

Qui lui conduit dans la maison des squelettes.

                                                Nadine CHERISCA

  • Tout le bleu sur ma tête

Renait l’eau de ma mémoire

Je me trempais dans ma pensée

Comme un cheveu dans la soupe.

                                                Makens M.

  • Nan kalfou kat mwen an

Gen yon tambou mapou

Kap bat kat ti bagèt nan fouk yo

Gouyad sans rete     plezi gaye

                                                Jean Frantz PHILIPPE

 

  1. B.      L’inconscient collectif (Le cadavre exquis) en créole haïtien :
  • (…) gade, ou vibre m menm lè m pat sou danse

Tanpri

dlo pote desann

Tout sa l jwenn

Tout abrakadabra

Sou wout li

Manman bèf !

Zizani, mati

Chans pa m

Se sak sèl

Bèl epok nan katye lakay.

 

Et enfin, un débat très animé autour des thèmes clés comme « Pourquoi faire de la Poésie ? », « Editer en Haïti », « L’accès au Livre » … s’enchainait pendant plus d’un quart d’heure pour clore la deuxième journée de l’atelier d’écriture sur la poésie qu’organise l’Association Culturelle de Constellations (ASSOCC).

Merci à tous et à toutes.

A la semaine prochaine !

 

Jean Frantz PHILIPPE

Président de l’ASSOCC

Poète, haïkiste, écrivain, animateur culturel et journaliste indépendant.

Emails : pejifrantzou@yahoo.fr ; jfphilippe@assocc.net

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans ASSOCC - HAITI
commenter cet article

commentaires

">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...