Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 15:24

(Dans un grand vent de nuages..., image ajoutée depuis le service d'hébergement Flickr.)

Eskarwon van
Van anwo
Van anba
Van adwatagoch
Van douvandèyè
Nan mitan
Dèyèdo
Zouzouptoup

Toubouyon van
Tanmen soufle
Souflete Ayiti
K'ap danse mabouya
Kilbite tounen
Plonje desann
Siyge pifon
Anba patazwèl
Palavire
Eskonbrit
Deblozay
Eskandal Van.

(Vent de couleurs, image ajoutée depuis le service d'hébergement Flickr)

Une rafale de vents
Venant de partout
Ravage sans pitié
Notre terre chérie

Ce tourbillon de vents
Gifle sévèrement le pays
Qui danse une danse zigzaguée folle
Depuis la nuit des temps

A présent
Déprimé
Il balance en avant et en arrière
Vacille constamment
Et plonge à toute allure
Dans les profondeurs de la honte
Sous l'emprise d'un scandale vent.


N.B.- Depuis quelques semaines, un brin d'espoir se fait voir à l'horizon pour mon pays. Tout en espérant que les choses se réalisent, je souhaite que tous mes frères haïtiens acceptent de changer parce que nous sommes au bord du précipice.


Jean Frantz

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Mes poèmes
commenter cet article

commentaires

Jocelyn Dewash 22/10/2009 23:44


Ce vent là est partout chez nous. Par nos jeunes il contamine déjà notre futur.


Philippe,Jean Frantz 23/10/2009 01:27


Je pense qu'il veut contaminer notre futur. Mais c'est à nous, les haïtiens, d'empécher tout ca. C'est notre devoir à nous. Il n'est pas encore trop tard. Il est encore temps. D'ailleurs, c'est au
bord du précipice qu'on reconnait notre force.


Brigitte Lascombe 16/10/2009 07:00


J'aime beaucoup surtout la version créole car on dirait un roulement de tambour.Bises et bonne journée!


Philippe,Jean Frantz 19/10/2009 01:44


Intéressant! Tu sais, les haïtiens portent le tambour en eux. C'est plus fort que tout.
Tu as vu juste. Félicitations.
Bises et à bientot.


Association AJAFRE 16/10/2009 00:20


Très fort ce texte!
Ces vents que tu décris merveuilleusement magnifiques je les connais aussi.

Continue de produire mon frère.


Philippe,Jean Frantz 19/10/2009 01:39


Mille mercis cher ami.
Continue à visiter mon blog.

A bientot.


">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...