Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 13:41

4250971487_bc2394d571.jpg
(ajoutée depuis Flickr)

C'était au Festival International de la Poésie de Trois-Rivières en 2008
Nous avons parlé poésie au Zénob. Je lui disais combien j'avais aimé Tellurique d'amour,
son dernier recueil de poésie d'alors. Il venait de lire un inédit qu'il m'a envoyé
par courrier électronique quelques semaines plus tard.

Pour saluer la mémoire de l'homme, du poéte et du militant:
 

en cette présence
déduite par l’histoire
aux limites de l’Amérique
l’inépuisable origine des traces
au cœur de ma langue
jadis en écho aux cents clochers
elle avait la foi de mes ancêtres
je persiste à l’entendre
entre ses accents d’urgence
sous la coupole de nos efforts
son histoire fragmentée de luttes
se révolte encore contre les amnésies
− ces langueurs de l’oubli −
alors que découpée sur l’hiver
elle réinvente la chaleur des voix
dans la bouche accueillante du monde
Nous avons déjoué les dialectes
dans l’étau des dominations perverses
secret d’une vaste enfance enneigée
sur le chemin du poème tremblotant
pour guérir de notre langue humiliée
qu’étions-nous à l’origine
nommant ce qui ne s’efface plus
dans notre langue inventée
par nos enfants, depuis leurs ancêtres
sinon le commencement d’un pays
dévasté par ses doutes
nous sommes cette persévérance
dans l’originalité de nos chants
élevé au-dessus des forêts
dans l’effusion des ombres
en parcelles de lumière
 
pour cette langue de vie
jamais ne manquerai de courage
ses mots, je le sais, sont foudroyants
quand ils servent à convaincre
cette langue venue du vent
des prières et des poèmes
et du parler indien si sage
j’emprunte encore les pas de la lutte
à même les rythmes du pop et du rap
je me dois à cette langue
venue de l’universel
je me dois à ces mots entrés en moi
comme un silence sauvé de l’abîme
pour cette langue, oui
jamais ne manquerai d’amour
pour cette langue, oui
jamais il ne faut manquer d’amour
 
Bruno Roy

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Vos textes
commenter cet article

commentaires

Jocelyn DEWASH 11/01/2010 21:18


Merci Mr. Bruno, l'amour est vraiment le plus important!


Association AJAFRE 10/01/2010 23:20


Très profond ce texte! Félicitations à l'auteur!


Philippe,Jean Frantz 11/01/2010 00:13


Je partage ton avis, mon ami.


Brigitte L. 08/01/2010 22:07


Un bien bel hommage.Bises et bon week end.
Ps:sur le forum j'ai mis une annonce de concours des Adex(revue à laquelle est abonnée Monique avec beaucoup de haikus qui peut t'interesser)


Philippe,Jean Frantz 10/01/2010 02:22


Merci. J'y vais voir. Plein de bisous à toi!


">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...