Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 11:46

 

4289147_0146a5b80e.jpg

                            Ajoutée depuis Flickr

Note de lecture : « L'aménagement linguistique en Haiti »

Robert BERROUËT-ORIOL

Bonjour de Montréal.

J’ai le plaisir de vous informer, ce 31 mars 2012, que notre ouvrage de référence «L’aménagement linguistique en Haïti : enjeux, défis et propositions » (Éditions du Cidihca, Montréal, et Éditions de l’Université d’État d’Haïti, Port-au-Prince, février et juin 2011) a fait l'objet d'une note critique de lecture dans la version en ligne du bulletin de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), « Le français à l'université » (no 1, mars 2012). Cette note critique peut être consultée à l'adresse suivante : http://www.bulletin.auf.org/index.php?id=1031

La note de lecture est également accessible sur « Potomitan » à l’adresse : http://www.potomitan.info/ayiti/berrouet-oriol/amenagement6.php

sur « Montray Kreyòl » : http://www.montraykreyol.org/spip.php?article5312

sur le site de « Haiti Nation » : http://haitination.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1176:note-critique-de-lecture-lamenagement-linguistique-en-haiti--enjeux-defis-et-propositions&catid=35:libre-tribune&Itemid=78

et aussi sur le portail Identidades Brest-Caribe : http://www.criccracbrestcaribe.com/resentildeascomptes-rendusreviews.html

La seconde édition du livre paraîtra sous peu aux Éditions du Cidihca. Cette réédition comprend l’ajout d’un document historique de premier plan : la version créole officielle de la Constitution de 1987 votée par l’Assemblée constituante.

Merci d’avoir l’amabilité de partager la note de lecture avec vos amis et correspondants dans vos réseaux habituels.

Bien cordialement,

Robert Berrouët-Oriol

Linguiste-terminologue

 

 

 

NOTE CRITIQUE DE LECTURE

L’aménagement linguistique en Haïti : enjeux, défis et propositions

Asselin Charles

Référence de l'œuvre :

Berrouët-Oriol, Robert, Darline Cothière, Robert Fournier et Hugues St-Fort, (2011), L’aménagement linguistique en Haïti : enjeux, défis et propositions, Éditions du CIDIHCA, Montréal et Éditions de l’Université d’État d’Haïti, Port-au-Prince, 234 pages.

Texte intégral

1 Les Haïtiens ont dû attendre près de deux siècles après l’indépendance de leur pays, soit jusqu’en 1987, pour que le créole, langue unificatrice de tous les Haïtiens, soit constitutionnellement reconnu comme langue officielle, au même titre que le français. La seule officialisation du créole n’aura cependant pas mis fin à la marginalisation des unilingues créolophones, représentant 80 % de la population, qui n’ont toujours pas un plein accès aux services de l’État ni à un système efficace d’éducation. Au nombre des raisons sociohistoriques qui expliquent cet état de choses, il faut surtout retenir l’absence d’efforts réels de la part de l’État pour satisfaire les droits linguistiques de la majorité. D’où la nécessité urgente de concevoir et d’appliquer une politique d’aménagement linguistique en vue de gérer la coexistence du français et du créole dans l’espace haïtien.



2 Telles sont les préoccupations de cet ouvrage collectif, dirigé par Robert Berrouët-Oriol. Ce livre réunit les contributions de quatre linguistes. Il se propose d’explorer le contexte historique, social et politique de la coexistence du créole et du français en Haïti, de faire le tour des diverses tentatives lancées en vue de les aménager et d’offrir, sur des bases pragmatiques plutôt qu’idéologiques, des pistes valables pour un tel aménagement. Comme préalable à cette entreprise, les auteurs considèrent qu’il convient de mettre fin à des débats chimériques comme ceux auxquels on s’attarde sur la définition du créole, sur ses différentes appellations, le créole ou l’haïtien, ou encore sur la diglossie. D’autres notions, plus pertinentes, selon eux, notamment celles de droit à la langue comme droit humain universel, de convergence linguistique dans une franco-créolophonie haïtienne et d’aménagement linguistique dans un cadr e légal, pourraient mieux aider à trouver des solutions aux problèmes des langues en Haïti.



3 Nous trouvons ces positions dans le chapitre intitulé « Propositions pour l’élaboration de la première loi sur l’aménagement linguistique en Haïti ». Ce texte s’accompagne de sa traduction en langue créole sous la plume du linguiste Hugues Saint-Fort. Les titres des diverses propositions de cette loi indiquent clairement ses objectifs : obtenir l’égalité de statut entre le créole et le français, appliquer les droits linguistiques reconnus à tous les Haïtiens, fixer les obligations de l’État en matière d’aménagement et de didactique des deux langues haïtiennes, réglementer l’exercice de la politique linguistique. Le livre de Berrouët-Oriol effectue ainsi le passage de la théorie à la pratique en posant les bases concrètes d’une législation qui assurera la jouissance de la pleine citoyenneté à tous les Haïtiens.



4 Certains aspects de la problématique des langues ont cependant été oubliés. Les auteurs ne tiennent pas suffisamment compte du contexte géopolitique et géoculturel que constitue le voisinage des pays anglophones et hispanophones de la Caraïbe. On ignore également d’autres forces qui interviennent depuis quelque temps dans le paysage linguistique haïtien et qui devraient amener à dépasser la simple opposition binaire du créole et du français. Le paradigme du bilinguisme français-créole pourrait bien être insuffisant au regard des facteurs liés à la mondialisation et à la migration. Les Haïtiens ont émigré un peu partout dans le monde, en particulier aux États-Unis. L’usage d’autres langues a favorisé l’émergence d’autres types de bilinguisme, notamment celui de l’anglais et du créole.



5 Il ne suffit plus alors d’opposer le créole au français. Le seul fait qui demeure immuable, c’est que le créole, langue maternelle et nationale, est incontournable et que c’est avec lui que devront composer toutes les autres langues.



6 L’aménagement linguistique en Haïti est un livre qui arrive à point nommé. Au lendemain du tremblement de terre de janvier 2010, le pays cherche un nouveau départ dans tous les domaines de la vie nationale. Cet ouvrage est une précieuse contribution à cette entreprise de reconstruction nationale, dans la mesure où il propose une solution pragmatique à la question linguistique en Haïti, qui est au fond une question de citoyenneté.

Pour citer :

Asselin Charles, L’aménagement linguistique en Haïti : enjeux, défis et propositions

Le français à l'université , 17-01 | 2012

Mise en ligne le 13 mars 2012, consulté le: 29 mars 2012

Auteur : Asselin Charles, American University of Nigeria (Nigeria)

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Articles divers
commenter cet article

commentaires

">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...