Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 19:52

4714790097_8807318928.jpg

                      Ajoutée depuis Flicrk

 

Amis(es) de la poésie et rédacteurs(trices) de revues bonjour

Il n'est pas courant de me voir rédiger des recensions, mais peut-être est-ce l'exception qui confirme la règle, alors merci de bien vouloir et si vous le pouvez, insérer celle que je vous propose en pièce jointe.

Très cordiales pensées poétiques en partage.

Michel Bénard

 

 

Nicole Hardouin « Fontaines carnivores » éditions- Librairie-Galerie-Racine.

 

Des « noyés du ciel » au « rire de l’Ombre » Nicole Hardouin nous conduit aux « Fontaines carnivores »

En tout premier lieu d’emblée nous sommes enveloppés par la richesse du langage, la subtilité des images que contient cette poésie.

Nous décelons chez Nicole Hardouin une nécessité de pureté conjuguée à une notion sacrale. 

Mais qu’est-ce que le sacré ? Dans le profane n’existe-t-il pas encore plus de sacré !

Au travers de ses lignes, nous retrouvons nos âmes de pèlerin en maraude, en quête d’une nouvelle Jérusalem à moins que ce soit d’une autre Amérique.

L’œuvre d’Hugues de La Taille placée en première de couverture de ce recueil, prélude parfaitement toute l’intimité silencieuse et délicate des courts poèmes d Nicole Hardouin.

Nous voici confrontés à la métaphore d’un cri d’Amour !

Soif d’amour délicieusement voilée, désirs pudiquement estompés, mais tellement évidents, qu’ils font dissonance avec le ton contenu du poème : « où vient s’abreuver la crue rebelle des fantasmes…. »Une sorte de prière du corps qui dit : « J’arrive ! »

Nicole Hardouin s’inscrit dans la patience, la sagesse à l’écart du temps.

 

« Laissez-moi le temps de vous aimer à petites morsures. »

 

C’est une poésie d’une moniale du verbe dans l’attente de la célébration du corps :

 

« Laissez-moi le temps d’habiter votre désirs. » 

 

«  Encerclez-moi

Je hurle dans la chair…/… »  

 

Bouillonnement du sang, sorte de danse de sabbat, prière d’une prêtresse en poésie sacrifiant au culte d’Eros, un feu des désirs à liquéfier l’airain.  

Dans les pénombres d’une caverne humide l’érotisme contenu se consume doucement.

 

« Pyromane, vous avez tracé des éclairs sur mes velours. »

 

Alors brûlons nos tabous, vivons follement, passionnément, avant que n’arrive le vide de : « l’absence. »

 

Michel Bénard.

 

 

    DENISE BERNHARDT
              Sociétaire des Poètes Français
                    Déléguée pour HAITI
                TEL 00 33 - 01 39 64 93 63

 

 

       

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Coup de Pouce !
commenter cet article

commentaires

Jocelyn DEWASH 03/07/2010 23:03


Excellent partage cher ami ! Toutes mes félicitations.


Philippe,Jean Frantz 07/07/2010 02:16



Je t'en prie cher ami.



Association AJAFRE 03/07/2010 22:32


Excellent partage mon ami !
J'ai beaucoup appris.
Merci.


Philippe,Jean Frantz 07/07/2010 02:03



De rien cher ami.



">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...