Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 13:17

4409858595_e0372d0060.jpg
Ajoutée depuis Flickr

Cher amis
 un moment d'humour et de tendresse
venu d'un écrivain poète, d'Alger,
Abderrahmane ZAKAD
et  tiré de son prochain recueil : OASIS
 
pour Fabien : POESIE
Source : Abderrahmane Zakad (via DB)
                
                  Denise BERNHARDT
           Sociétaire des Poètes Français
                  Déléguée pour HAITI
                       AFRICA OING
               Tel 00 33 01 39 64 93 63

Timimoun – Abderrahmane Zakad

Quand les vaches pondront des œufs

et que les poissons auront des pattes

on ira dans l’oasis nous deux

je t’aimerai fort et on s’éclate

Quand il neigera à Timimoun

je chanterai sous ton balcon

je te rejoindrai sous la doudoune

Et te ramènerai des flocons

Je t’emmènerai en voyage de noces

plus au sud chez les caravaniers

sur le sable nous ferons un gosse

dans l’oasis sous un palmier.

Nous irons loin vers l’aventure

en laissant sur le sable nos traces

l’amour les rimes et les murmures

et  nos pleures aux larmes lasses

Je t’expliquerai les mirages

l’esprit et la langue des yeux            

la rosée les mots en feuillage

le litham et l’infini des cieux

Quand les vacances sont terminées

on remerciera les touaregs

ils nous garderont le bébé

il grandira chez eux dans l’erg

Et le temps passe et l’âge avance

on frôle les souvenirs du passé

on se remémore nos vacances

dans l’oasis sous les palmiers

On a vieilli dans nos pensées

A Timimoun on retournera

Revoir la neige et nos baisers

et notre fils qui nous dira :

« Je suis content vous êtes venus

je suis le chef de la tribu

merci papa merci maman

de m’avoir fait sous un palmier

c’est maintenant votre maison

l’oasis l’erg les caravaniers »

A Timimoun on sera que nous deux

à rêver en dégustant des dattes

quand les vaches pondront des œufs

et que les poissons auront des pattes

Abderrahmane Zakad

Tirés du recueil "OASIS" en cours d'édition.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Vos textes
commenter cet article

commentaires

Association AJAFRE 08/03/2010 03:06


Malgré je ne comprend pas certains mots, j'aime bien le texte.


Philippe,Jean Frantz 09/03/2010 02:13


Merci de ton attachement.


">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...