Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.
  • : Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
  • Contact

Profil

  • Jean Frantz PHILIPPE
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.
  • Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Recherche

L'imaginaire

"Le plus bel arrangement est un tas d'ordures disposées au hasard."

Héraclite


"Les espaces du Nouveau Monde fournissaient un matériau de choix pour ces rêveries méthodiques, soigneusement organisées, qui présentent l'envers du réel comme son prolongement vraisemblable, ou tout du moins souhaitable."

Gérard Bouchard

 

PJF.jpg

Archives

4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 23:13

L'acte
et inévitablement c'est

_ la vie.


Avance, sans relâche,
avance et en route,


dans nos pas labourés.

                                   Philippe, Jean Frantz


 

Je marche

homme de bois    isolé

contre vents et poussières

 

la chaleur ardente

                                    m'étouffe

les désirs

                   m'allument

                                        et me poussent

brin de paille incontrôlé

                                               perdu.

 

 

Je marche

et n'arrive nulle part

le bout

la limite du regard

la frontière extrême

                              espoirs masqués

chimères

                    imprenables.


                                      Philippe, Jean Frantz


 

Il existe pourtant des beautés là
Kareem tenant d'une seule main
toute l'amplitude féconde de la vie
la belle vigueur des temps
le charme naïf du milieu
l'odeur agréable du futur ...
Je ne connais pas
toutes ses qualités par coeur
ni la flamme qui brûle
son âme auréolée de blanc.

Mais les malfrats ont décidé autrement
ils gaspillent sans vergogne une vie
la plantule         vidée de sa sève
massacrée      arrachée         jetée
empilée parmi les ordures
seule    privée d'identification.

A partir de ce jour
tant d'autres passés
et tant d'autres encore
des hôpitaux n'en finissent plus
des morgues n'en finissent plus
des cimetières n'en finissent plus
des rues tournées en abattoirs n'en finissent plus.

J'en ai connu qui souffraient à bout de souffle
n'en finissent plus de mourir
en écoutant la voix du tambour
ou celle des "corners"
ou celle miraculeuse de baguettes en avril

n'en finissent plus d'atteindre des bouffées en eux
qui déferlent      charriant des points de vie
dans les déhanchements fous.

Ils ont tant de rêves !

                                                                        Philippe, Jean Frantz


(Ces textes sont tirés de mon receuil de poèmes non encore achevé titré: Bouffée Entremêlée)

Repost 0
Published by Philippe,Jean Frantz - dans Mes poèmes
commenter cet article
">

Mes Articles Récents

  • Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...
    Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-...
  • 12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.
    Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel,...
  • Le clochard de ma ville perdue
    Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son...
  • Voyage incertain
    Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle...
  • Nouveau printemps
    L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance...